Actualité – Dernière recherche du professeur Abderrazzak El Albani au Gabon

Télécharger le communiqué de presse sur la Découverte scientifique Franceville – Gisements uranium

La coopération française (service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Gabon, Institut français du Gabon) apporte depuis plusieurs années, dans le cadre de son action en faveur de la recherche scientifique au Gabon, un soutien pérenne à l’équipe du professeur El Albani : appui à la tenue des missions au Gabon, information/ sensibilisation sur les avancées des travaux de recherche. Ainsi, en avant-première le 13 juin 2016, le film-documentaire, commandé par la chaine France 5 portant sur les travaux du professeur El Albani, a été diffusé à l’Institut français du Gabon.

L’actualité en ce début 2017 de l’équipe du Professeur El Albani, fait suite à la mission qui s’est déroulée au Gabon au mois de juin 2016. Les travaux menés alors ont permis de mettre en évidence la genèse des plus anciens gisements terrestres d’uranium. Ces gisements se seraient formés après la première augmentation des teneurs en oxygène atmosphérique qui s’est déroulée entre 2,3 et 2 milliards d’années. Au cours de cette période, les fluctuations des teneurs en oxygène atmosphérique auraient en effet favorisé à la fois le lessivage de l’uranium depuis ses roches hôtes puis son accumulation (voir entretien donné par le Pr El Albani a Télé sud – janvier 2017).

Pour rappel, en 2008 la même équipe a découvert des formes de vie fossiles multicellulaires macroscopiques dans un site fossilifère situé dans la province du Haut Ogooué au Gabon, connu sous le nom de groupe fossile de Franceville. En juillet 2010, ces travaux de recherche ont fait la couverture de la revue scientifique Nature1. L’étude de ses fossiles révèle l’émergence de la vie multicellulaire complexe et organisée dans des roches précambriennes datées de 2,1 milliards d’années. La découverte de ces organismes a permis de repousser la date de l’émergence de la vie multicellulaire de 1,5 milliard d’années. Cette découverte permet également de réviser les connaissances quant à l’évolution de la biosphère sur Terre au cours de l’histoire de notre planète.

Abderrazak El Albani est géologue, professeur à l’université de Poitiers. Il effectue ses recherches dans l’équipe HydrASA (Hydrogéologie, Argiles, Sols et Altérations), au sein de l’institut IC2MP, unité mixte de recherche de l’université de Poitiers et du CNRS (UMR7285).

Gallerie photos - Abderrazzak El Albani

A la recherche des origines, 2 milliards d’années au Gabon.
Film réalisé par l’Université de Poitiers. Durée 42 minutes.

Retrouver l’ensemble des travaux et communications sur son blog : Abderrazzak El Albani

Actualité – Dernière recherche du professeur Abderrazzak El Albani au Gabon

Télécharger le communiqué de presse sur la Découverte scientifique Franceville – Gisements uranium

La coopération française (service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Gabon, Institut français du Gabon) apporte depuis plusieurs années, dans le cadre de son action en faveur de la recherche scientifique au Gabon, un soutien pérenne à l’équipe du professeur El Albani : appui à la tenue des missions au Gabon, information/ sensibilisation sur les avancées des travaux de recherche. Ainsi, en avant-première le 13 juin 2016, le film-documentaire, commandé par la chaine France 5 portant sur les travaux du professeur El Albani, a été diffusé à l’Institut français du Gabon.

L’actualité en ce début 2017 de l’équipe du Professeur El Albani, fait suite à la mission qui s’est déroulée au Gabon au mois de juin 2016. Les travaux menés alors ont permis de mettre en évidence la genèse des plus anciens gisements terrestres d’uranium. Ces gisements se seraient formés après la première augmentation des teneurs en oxygène atmosphérique qui s’est déroulée entre 2,3 et 2 milliards d’années. Au cours de cette période, les fluctuations des teneurs en oxygène atmosphérique auraient en effet favorisé à la fois le lessivage de l’uranium depuis ses roches hôtes puis son accumulation (voir entretien donné par le Pr El Albani a Télé sud – janvier 2017).

Pour rappel, en 2008 la même équipe a découvert des formes de vie fossiles multicellulaires macroscopiques dans un site fossilifère situé dans la province du Haut Ogooué au Gabon, connu sous le nom de groupe fossile de Franceville. En juillet 2010, ces travaux de recherche ont fait la couverture de la revue scientifique Nature1. L’étude de ses fossiles révèle l’émergence de la vie multicellulaire complexe et organisée dans des roches précambriennes datées de 2,1 milliards d’années. La découverte de ces organismes a permis de repousser la date de l’émergence de la vie multicellulaire de 1,5 milliard d’années. Cette découverte permet également de réviser les connaissances quant à l’évolution de la biosphère sur Terre au cours de l’histoire de notre planète.

Abderrazak El Albani est géologue, professeur à l’université de Poitiers. Il effectue ses recherches dans l’équipe HydrASA (Hydrogéologie, Argiles, Sols et Altérations), au sein de l’institut IC2MP, unité mixte de recherche de l’université de Poitiers et du CNRS (UMR7285).

Gallerie photos - Abderrazzak El Albani

A la recherche des origines, 2 milliards d’années au Gabon.
Film réalisé par l’Université de Poitiers. Durée 42 minutes.

Retrouver l’ensemble des travaux et communications sur son blog : Abderrazzak El Albani