3e ouvrage de Dominique Douma, metteur en scène et dramaturge très connu des milieux du théâtre gabonais, africain et européen, est un témoignage à la fois passionnant et tragique sur une aventure de théâtre. Invité par la Francophonie et le centre culturel français de l’époque à la 6eme édition du festival international des francophonies de Limoges, en tant qu’assistant metteur en scène aux côtés du metteur en scène français Jean-Pierre Klein et de Sony Labou Tansi son homologue et ami, l’auteur fait une projection sur leur séjour à Brazzaville lors des répétitions, en évoquant l’ambivalence du théâtre en Afrique et en Occident, la dimension mystique et spirituelle du théâtre chez Sony labou Tansi (durant la mise en spectacle de sa pièce « Qui a Mangé Madame D’Avoine Berghota ») , et le drame qui survint le 19 septembre 1989 par le crash de l’avion UTA, un coup du sort qui mettra fin à l’aventure et à tous les espoirs avec le décès de Jean-Pierre Klein qui était à bord de ce vol.

Vendredi 17 septembre, à 10h30
Gratuit

Salle 100
Événement limité à 30 personnes,
entrée libre dans la limite des places disponibles