Animé par Olivier Garat

C’est un fait, notre époque a du mal avec la pensée qu’elle ne cesse de malmener ou de déconsidérer, que ce soit avec la mort des idéologies et des systèmes, l’apologie de l’agitation productiviste ou la vitesse surréactive des réseaux sociaux. Penser, ce serait penser en l’air, brasser du vent ou pire encore, s’empêcher d’être opérationnel face à la complexité du réel.

Rendez–vous pour un moment d’échange avec Olivier Garat !

Réservez au 065 54 16 33
Mercredi 17 mars de 14h à 16h
Gratuit