Le Gabon dispose de patrimoines naturels et culturels d’une très grande richesse. Il représente un terrain d’explorations exceptionnel. Des chercheurs y font des découvertes dont les retentissements sont mondiaux

Aux origines de la vie : le début du commencement
Groupe fossile de Franceville – Gabonionta Abderrazak El Albani est un géologue, professeur à l’université de Poitiers. Il a mis au jour une découverte stupéfiante, dans un site fossilifère situé dans la province du Haut Ogooué au Gabon : des fossiles de structures cellulaires, âgés de plus de 2 milliards d’années, qui ont remis en cause toute l’histoire jusque-là admise de l’émergence de la vie sur Terre !

Espèces inconnues des fonds marins du parc d’Akanda
Julien Cordier est ingénieur écologue. Il travaille pour la société Biotope (bureau d’études sur l’environnement). Cette entreprise dispose d’une fondation concourant à la connaissance, à la conservation, à la gestion et à la promotion de la biodiversité. L’été dernier, les bénévoles sont venus explorer les fonds marins entre Santa Clara et le Cap Esteria et sont revenus avec des clichés d’espèces inconnues.

Découverte d’une grotte sépulcrale dans la Ngounié
Richard Oslisly est géoarchéologue, expert auprès de l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon (ANPN). Il est à l’origine de plusieurs découvertes au Gabon : gravures rupestres du Parc national de la Lopé ; rôle rituel des grottes de Lastoursville ; et une espèce de crocodile orange cavernicole, unique au monde, observée dans les grottes d’Abanda (découverte reprise dans les médias). La grotte d’Iroungou, dans la vallée de la Ngounié, figure parmi les dernières explorations réalisées par le Dr Oslisly. Elle fera l’objet au mois de juin d’une scanographie 3D intégrale, permettant dans les prochains mois au grand public de visiter cette grotte sépulcrale à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

 

mercredi 12 juin à 20h
Entrée libre