Festival de musique classique : Groupe Vocal Mekôm

4 soirées exceptionnelles autour de la voix avec chaque soir en première partie un chœur gabonais et en seconde partie le quator Lirico.

 

Pour la semaine classique, le groupe vocal Mekôm propose un voyage dans la musique récente empreinte de techniques d’écriture baroque, voire pré-baroque. Seront jouées des œuvres méditatives de Taverner et de Duruflé. Le programme s’achèvera par Durante et l’une de ses pièces les plus joyeuses et exubérantes.

 


En 2ème partie

Le quator Lirico

Amis de longue date, Catherine Manandaza, soprano, Georges Wanis, ténor, Jean Christophe Grégoire Albertini, baryton et Léo Debono, pianiste, mènent chacun leur propre carrière de solistes, mais il arrive qu’ils se retrouvent, par hasard, dans les mêmes concerts, récitals ou productions, donnant naissance à une belle complicité musicale et un grand répertoire où chacun et chacune peut s’épanouir dans la joie et le travail.
Le quator interpretera des airs tirés d’opéras de Gounod, Verdi, Bizet, Mozart, Rossini, …

Catherine Manandaza, soprano d’origine malgache, se produit sur les scènes française et internationale. Son répertoire étendu et éclectique l’amène à collaborer avec des orchestres prestigieux. Elle vient d’interpréter le rôle de Santuzza à Lille et celui de Madame Butterfly á Alger.

Léo Debono, pianiste, chef d’orchestre, compositeur et arrangeur, a étudié au Royal College of Music de Londres, et en Italie. Il a été artiste invité principal du Beethoven Philharmonic Orchestra de Londres pour qui il a joué l’intégrale des concertos de Beethoven, en tant que soliste et chef d’orchestre. Il s’est produit partout en Europe ainsi qu’au Kenya et en Israël.

Georges Wanis, né au Caire, étudie le chant avec Violette Makar au Conservatoire puis rejoint la troupe de l’Opéra du Caire. Il poursuit ensuite ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris et remporte de nombreux premiers rôles d’opéras. Sa carrière internationale le mène à chanter en France, Espagne, Belgique, Italie, Portugal. Maroc, Algérie, Chypre et Hollande.

Après une carrière d’instituteur, Jean Christophe Grégoire Albertini, baryton d’origine Corse, croise la route de Jacques Martin qui lui donne un coup de pouce pour intégrer l’univers de l’art lyrique auquel il se consacre aujourd’hui professionnellement

mardi 2 octobre / 20h
Tarif : 5 000 FCFA – 4 000 FCFA adhérents