L’Institut français du Gabon s’associe à la douleur familiale et à celle des écrivains gabonais suite au décès de l’écrivain et dramaturge Laurent Owondo.

Laurent Owondo de son vivant. © Babelio