Première partie :
« Ne M’oublie Pas » de la Compagnie Solik Gaelle Ikonda
Dans un style basé sur le hip hop coloré d’influences traditionnelles africaines, contemporaines, jazz et autres, le solo « Ne M’oublie Pas » fait la synthèse de ses acquis dans le domaine de la danse. « Ne m’oublie pas » est une oeuvre lui permettent de présenter au monde qui elle est et d’où elle vient.

Deuxième partie :
« Le nous manquant » de Kaïsha Essiane
Cette pièce s’articule autour d’expériences personnelles, références et opinions collectives. C’est une sorte de Monopoly où l’arrêt à chaque case éveille la mémoire d’un événement, d’une action, d’une situation. Les danseurs sont pris au piège de leurs appréhensions, de leurs doutes, du réel, du fictif, de l’éphémère, de leurs différences, de leur propre corps, du corps des autres. Les corps assènent des mouvements qui traduisent la révolte, l’espoir, la  joie, l’unité,la colère, la jouissance, l’épuisement, l’idéalisme

 

Jeudi 17 mai 2018 – 19h30

Tarif : 3000 FCFA